13 février 2014
Une relève dynamique à l’UMF
Par: Le Courrier
Renée-Anne Patenaude a choisi l'Unité de médecine familiale de Saint-Hyacinthe afin d'y poursuivre sa carrière d'omnipraticienne.

Renée-Anne Patenaude a choisi l'Unité de médecine familiale de Saint-Hyacinthe afin d'y poursuivre sa carrière d'omnipraticienne.

L’Unité de médecine familiale (UMF) Richelieu-Yamaska a vu passer son lot de médecins résidents depuis l’ouverture en 2008. Si la plupart n’y font qu’un arrêt de deux ans, quelques jeunes omnipraticiens choisissent de pratiquer dans la région.

publicité

C’est le cas de Renée-Anne Patenaude, une résidente de deuxième année à l’UMF. Originaire de Longueuil, la jeune femme complètera sa résidence sous peu et a choisi de poursuivre sa carrière à Saint-Hyacinthe en devenant médecin superviseur de l’UMF.

Dr Patenaude a eu le coup de foudre pour l’établissement hospitalier alors qu’elle effectuait un stage en tant qu’étudiante en médecine. « J’ai été impressionnée par la qualité de l’enseignement et celle de l’équipe. La formation offerte était très riche, j’ai eu la chance de travailler avec des clientèles variées », se souvient-elle. Effectuer sa résidence à l’UMF était donc un choix logique pour Mme Patenaude. Renée-Anne Patenaude ne sera pas la seule médecin à compléter sa formation cette année. Sept autres omnipraticiens évoluent avec elle à l’UMF.Si les résidents ne choisissent pas tous le territoire maskoutain comme lieu de pratique, l’établissement d’apprentissage aura tout de même permis le recrutement de 10 nouveaux médecins de famille depuis les cinq dernières années. En plus d’être un lieu d’enseignement, l’UMF offre de nombreux services à la population, que ce soit pour consulter un professionnel de la santé ou encore pour une rencontre sans rendez-vous. L’Unité a reçu pas moins de 19 000 visites l’an dernier.

image