22 septembre 2011
Troisième édition du Maska Open
Une soirée de poker attendue
Par: Le Courrier
Pas moins de 200 personnes sont attendues lors de la troisième édition du Maska Open.

Pas moins de 200 personnes sont attendues lors de la troisième édition du Maska Open.

Qu’ils soient amateurs de poker ou non, près de 200 joueurs sont attendus pour la troisième édition du tournoi de poker Maska Open qui aura lieu le samedi 1er octobre au Club de golf La Providence.

Publicité
Activer le son

Lancé pour amasser des fonds pour la Fondation du Collège Antoine-Girouard, le Maska Open interpelle de plus en plus de joueurs chaque année. Le président de l’organisme et enseignant au Collège Antoine-Girouard, Joël Bérard, espère récolter cette année près de 20 000 $.

« Depuis la première édition, le nombre de joueurs est grandissant chaque année. En 2009, nous avons accueilli 92 joueurs; en 2010, 157 joueurs et cette année nous estimons accueillir près de 200 participants », soutient M. Bérard.En 2009, la soirée-bénéfice Maska Open a permis au comité organisateur d’amasser plus de 5 000 $ au profit de la Fondation du Collège Antoine-Girouard. L’année suivante, plus du double a été amassé par le comité organisateur, soit un peu plus de 13 000 $. Cette année, le droit d’entrée pour la soirée-bénéfice est de 100 $ avec une possibilité de rachat et plus de 10 000 $ en bourse pour les participants. Les joueurs sont invités dès 17 h pour un cocktail, suivi d’un buffet. Le tournoi commencera dès 19 h.« Le but de la soirée est de se réunir et de s’amuser tout en amassant le plus de fonds possible pour la Fondation du Collège », mentionne M. Bérard.

Un intérêt grandissant à Saint-Hyacinthe

Le poker connaît une montée fulgurante depuis quelques années et de plus en plus d’amateurs de la région cherchent des lieux et des occasions pour se réunir et exercer leur loisir, selon M. Bérard.

À Saint-Hyacinthe, la ligue de poker RDR a été mise sur pied afin de répondre au besoin. Une ligue de tournois de poker est d’ailleurs organisée chaque mois à la Cage aux Sports par cette ligue.« Il n’y a pas pour l’instant d’endroits spécifiques pour jouer au poker. Souvent, les amateurs de poker se rassemblent à leur domicile pour jouer. Pour les tournois, les rassemblements dans la région se font principalement dans les restaurants et les bars », explique Joël Bérard.Étant lui-même amateur de poker depuis plus d’une dizaine d’années, M. Bérard décrit le poker comme étant un jeu de stratégie. Selon ce dernier, le but de ce jeu n’est pas de gagner de l’argent, comme le pensent plusieurs personnes, mais bien d’essayer de se rendre le plus loin possible.« Le poker, ça n’a rien à voir avec les machines à sous. Les joueurs de poker veulent se rassembler afin de participer à une compétition. Oui, ils veulent faire de l’argent, ils ne veulent pas en perdre. Mais ils veulent surtout participer à une compétition », conclut M. Bérard

La magie de l’Halloween reportée

Le Maska Open prenant de plus en plus d’expansion, Joël Bérard a dû prendre une année sabbatique en ce qui a trait à l’organisation des soirées thématiques « La magie de l’Halloween » qui ont lieu à Saint-Hyacinthe depuis sept ans.

« Ce n’est pas parce qu’il n’y avait plus d’achalandage. Au contraire, les deux dernières années nous avons organisé une soirée au Centre des arts Juliette-Lassonde et nous avons rempli la salle pouvant contenir 700 personnes les deux années. »Le président de l’organisme explique avoir tout simplement manqué de temps et a préféré se consacrer au Maska Open. Il reprendra le flambeau l’année prochaine.

image