3 mars 2016
Saint-Hyacinthe reçoit à peine 7 cm de neige
Une tempête? Quelle tempête?
Par: Maxime Prévost Durand
Une tempête? Quelle tempête?

Une tempête? Quelle tempête?

Même si Saint-Hyacinthe a échappé à la grosse tempête anticipée, il a tout de même fallu sortir pelle et souffleuse mercredi matin pour enlever les 7 cm tombés. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Même si Saint-Hyacinthe a échappé à la grosse tempête anticipée, il a tout de même fallu sortir pelle et souffleuse mercredi matin pour enlever les 7 cm tombés. Photo François Larivière | Le Courrier ©

On prévoyait l’une des pires tempêtes de l’hiver dans la nuit de mardi et la journée de mercredi, avec des chutes de neige entre 20 et 30 cm pour Saint-Hyacinthe, mais il n’en est ­finalement tombé que 7 cm. Une déviation du système dépressionnaire a permis à la région maskoutaine d’éviter le pire.

Publicité
Activer le son

« Le système partait du sud des Grands Lacs et sa trajectoire est montée plus au nord que prévu, a expliqué le ­météorologue Michel ­Morissette. Les ­précipitations ­abondantes ont été repoussées au nord du fleuve Saint-Laurent et on a été touché par un courant d’air plus chaud au sud du système. »

Les grands vents annoncés, avec des pointes estimées à 70 km/h, n’ont pas touché la région, alors que les plus fortes bourrasques n’ont pas dépassé 40 km/h durant la nuit.

Il y aurait eu une trace de grésil au cours de la nuit, alors que la neige baissait en intensité. Les précipitations ont débuté vers 1 h 30 et ont cessé tôt en matinée.

Plus tôt cette semaine, un épisode de verglas avait compliqué les déplacements des automobilistes et des piétons. « On a reçu 7 mm de verglas dans la nuit de dimanche à lundi, cessant en matinée, a précisé M. Morissette. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu un épisode de verglas comme ça. »

Dans les prévisions à court terme, le beau temps sera de retour jusqu’à ­dimanche. Les températures seront plus froides aujourd’hui et demain, oscillant autour de -15°C et – 10°C. Le mercure remontera ­graduellement pour mener à un redoux en milieu de semaine prochaine, où la barre des 10°C devrait être franchie de mardi à jeudi.

Autant de pluie que de neige en février

Février aura été riche en précipitations. D’après les données récoltées par Michel Morissette à la station météorologique maskoutaine, plus 67 mm de pluie et 69 cm de neige se sont accumulés à Saint-Hyacinthe.

« Normalement, c’est le mois où il pleut le moins dans l’année, a soutenu le ­météorologue. L’an passé, février avait été marqué par le froid, mais cette année, il y a eu beaucoup de précipitations, autant de la pluie que de la neige. Au total, il y a eu des précipitations mesurables lors de 20 des 29 journées de février. »

Le mois de mars pourrait bien ressembler à celui de février selon lui. « Si on se fie aux statistiques des trente dernières années, il y a autant de pluie que de neige en mars. » Reste maintenant à voir si on aura des quantités semblables à celles de février.

image