29 juillet 2021
Greffière à la Ville de Saint-Hyacinthe
Une troisième embauche en quelques mois
Par: Olivier Dénommée

Crystel Poirier sera la nouvelle greffière de la Ville de Saint-Hyacinthe à compter du 2 août. Photo Facebook

On pouvait se douter qu’il serait difficile pour la Ville de Saint-Hyacinthe de trouver une greffière aussi fidèle que Me Hélène Beauchesne, qui a pris sa retraite après 33 ans de loyaux services, mais la Ville en est déjà à sa troisième embauche pour ce poste depuis la dernière année.

Publicité
Activer le son

Geneviève Lauzière avait commencé son emploi comme greffière à la Ville le 30 novembre dernier et était officiellement devenue directrice des Services juridiques le 1er février. Elle n’aura pas fait long feu puisqu’on annonçait déjà son départ à la mi-mars. Depuis, l’organigramme des Services juridiques a été revu et les postes de greffier et de directeur des Services juridiques sont maintenant distincts.

Pour pourvoir le poste de greffière laissé vacant, le conseil a entériné le 17 mai l’embauche de Rebecca Monaco, annonçant son entrée en fonction le 31 mai. Elle ne s’est finalement jamais présentée au travail, au grand dam du maire Claude Corbeil et du directeur général Louis Bilodeau. « Elle s’est désistée à la veille de venir chez nous pour des considérations qui lui appartiennent. On a encore un poste à pourvoir », a simplement affirmé M. Bilodeau sur ce désistement le 21 juin. Selon la page LinkedIn de Me Monaco, elle occupe depuis peu un poste d’avocate à la Ville de Terrebonne.

À la suite de ce désistement, le poste n’a pas été affiché publiquement. « C’est normal, assurait M. Bilodeau au moment de l’entrevue. À la suite du désistement, on a regardé ce qu’il y avait comme candidatures qui avaient postulé dans le concours précédent. C’est là qu’on en est [dans le processus]. » Cette fois, la Ville espère avoir trouvé la bonne personne puisque l’embauche de Crystel Poirier a été entérinée par le conseil lors de la séance du 5 juillet, pour une entrée en fonction prévue au 2 août. En attendant, c’est la directrice des Services juridiques, Me Isabelle Leroux, qui agit comme greffière.

Nouvelle génération

Questionné sur les récentes difficultés pour Saint-Hyacinthe de pourvoir de façon durable le poste de greffière, Louis Bilodeau croit que cet épisode n’est que « circonstanciel ». Il donne l’exemple de Mme Lauzière qui, quelques semaines à peine après avoir pris la pleine charge de son poste, a accepté une offre de son ancien employeur.

« Est-ce que j’aurais fait ça, moi? Je viens de la génération des boomers, je n’aurais pas fait ça. Mais on a affaire à une nouvelle génération et je pense qu’on est dans une perspective où l’engagement est moindre. » « C’est plus volage », ajoute le maire Corbeil.

Reste à voir si Crystel Poirier fera mentir les observations de MM. Bilodeau et Corbeil sur la génération Y.

image