10 juillet 2014
Plateaux sportifs d'Antoine-Girouard
Ville et CS restent locataires
Par: Le Courrier

La Ville et la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe continueront d’utiliser conjointement des plateaux sportifs de l’ancien collège Antoine-Girouard, propriété de la Corporation du Séminaire de Saint-Hyacinthe d’Yamaska.

L’entente d’un an qui a été conclue entre les trois organismes en août 2013 vient d’être renouvelée pour une autre année, du 16 août 2014 au 15 août 2015, mais avec quelques modifications.

Ainsi, le nombre de plateaux sportifs loués en commun passera de cinq à trois, de sorte que toutes les activités pourront être concentrées au complexe Léo-Sansoucy.Lundi, le conseil municipal a autorisé la signature d’un bail de 92 500 $ avec le Séminaire, ce à quoi s’ajoutera la part de la Commission scolaire, laquelle n’est pas connue pour le moment. Le montant versé par la Ville couvre le loyer, les coûts d’énergie et d’entretien ménager. Les plateaux sportifs seront à sa disposition du lundi au vendredi de 18 h à 22 h et les samedis et dimanches de 8 h à 22 h pour des activités de toutes sortes : soccer, basketball, volleyball, tennis de table, badminton et tenue d’événements spéciaux comme des compétitions en judo et gymnastique. Quant à la Commission scolaire, elle occupera le complexe Léo-Sansoucy du lundi au vendredi de 8 h à 18 h.Les besoins de la Ville en plateaux sportifs diminueront quelque peu avec l’ouverture du Centre multisports C.-A.-Gauvin, du nom de l’ancien aréna transformé et agrandi au coût de 4,1 millions $. Ce centre, qui doit ouvrir ses portes à la fin de l’été, deviendra notamment la demeure permanente du Club de gymnastique Gymnaska-Voltigeurs, qui devait jusqu’ici déménager ses pénates d’un lieu à un autre, saison après saison.Le Club Gymnaska s’est avéré un grand utilisateur des plateaux du collège Antoine-Girouard en 2013-2014. Il a même défrayé la moitié du coût de location de 81 000 $ assumé par la Ville. Le Club a dû investir aussi un demi-million dans le projet C.-A.-Gauvin pour obtenir les 5 000 pieds carrés additionnels qu’il réclamait.L’aménagement du centre multisports n’est pas encore terminé, mais tout devrait être près pour la rentrée, a indiqué la directrice générale adjointe de la Ville, Chantal Frigon. « Avec nos chantiers du Centre culturel et du Centre multisports, on a encore un petit jeu. »

image