9 janvier 2014
Violent incendie à Saint-Louis
Par: Maxime Prévost Durand
Une vingtaine de pompiers ont combattu le froid en plus de l'incendie d'une résidence à Saint-Louis.

Une vingtaine de pompiers ont combattu le froid en plus de l'incendie d'une résidence à Saint-Louis.

Les pompiers de la Régie intermunicipale de protection incendie Louis-Aimé-Massue en ont eux aussi eu plein les bras par un temps glacial lorsqu’un violent incendie s’est produit le 2 janvier dans une résidence de la rue Normandin à Saint-Louis.

Publicité
Activer le son

Le travail aura duré plus de quatre heures, avec une vingtaine de pompiers travaillant d’arrache-pied pour éteindre complètement le brasier. Du nombre, on compte l’entraide obtenue du Service des incendies de Saint-Jude.

Personne ne se trouvait à l’intérieur de la maison lorsque le feu a pris naissance. Selon Christian Desrosiers, de la Régie intermunicipale de protection incendie Louis-Aimé-Massue, l’incendie aurait été causé par une défectuosité d’un calorifère du salon de la demeure.« L’embrasement était généralisé à notre arrivée », explique M. Desrosiers. Les températures extrêmement froides n’ont en rien aidé le travail des pompiers. « Ça devenait compliqué, on devait constamment s’assurer que le tuyau d’arrosage ne gèle pas et que les pompiers n’aient pas d’engelures. »La résidence est une perte totale.

image