25 avril 2013
Volvo St-Hyacinthe fermera ses portes
Par: Jean-Luc Lorry
Le concessionnaire Volvo St-Hyacinthe situé sur la rue Johnson Est.

Le concessionnaire Volvo St-Hyacinthe situé sur la rue Johnson Est.

Le concessionnaire Volvo St-Hyacinthe fermera ses portes le 30 juin entraînant la mise à pied du personnel, a appris LE COURRIER.

La direction de Volvo St-Hyacinthe a adressé dernièrement un avis de licenciement collectif à la section locale 1791 (FTQ) des Teamsters, le syndicat qui représente les 13 employés de la concession automobile.

La décision de mettre un terme aux activités de cette concession intervient deux semaines après l’imposition d’un contrat de travail par le ministère du Travail. Depuis deux ans, les parties syndicale et patronale négociaient en vue du renouvellement de la convention collective.« L’employeur nous avait avertis il y a deux ans que Volvo St-Hyacinthe était en difficulté financière. Cela ne fonctionnait pas au niveau des ventes », indique Alain Mineau, conseiller syndical au local 1791.La société américaine Polk qui compile le nombre d’enregistrements des véhicules neufs et d’occasions vendus indique que Volvo St-Hyacinthe a réalisé en 2012, des ventes représentant 77 véhicules neufs et 77 d’occasions.À titre comparatif, un concessionnaire automobile de taille moyenne à Saint-Hyacinthe vend entre 400 et 500 véhicules neufs par année, selon l’Association des concessionnaires automobiles Richelieu-Yamaska.

Transfert de la franchise?

Aucun transfert de cette concession dans la région maskoutaine ne semble dans les plans du propriétaire de Volvo St-Hyacinthe et du manufacturier.

« Transférer cette franchise dans un autre commerce au Québec est crucial pour le développement de Volvo au Canada », indique sans plus de détails Dustin A. Woods, porte-parole de Volvo Canada. Pour la clientèle locale, le concessionnaire Volvo le plus proche de Saint-Hyacinthe est situé à Brossard. Il appartient au Groupe John Scotti.Les locaux de Volvo St-Hyacinthe ne devraient pas demeurer longtemps vacants. Son propriétaire, le groupe Duval Auto de Boucherville, est en pourparlers avec la direction d’Agropur pour céder le terrain et la bâtisse. Cette transaction permettrait l’agrandissement de la Fromagerie de Corneville, l’entreprise voisine du concessionnaire située sur la rue Johnson Est. L’édifice incluant un terrain d’une superficie de 11 000 mètres carrés est évalué par la municipalité à 2,8 M$. La série noire se poursuit dans le secteur automobile maskoutain avec la disparition prochaine de Volvo. Ces dernières années, en plus du départ de Mercedes-Benz, les bannières Acura, Pontiac, Suzuki et Cadillac ont quitté le marché local. La direction de Volvo St-Hyacinthe n’a pas retourné nos appels.

Avec la collaboration de Marc Perrault

image