25 mai 2017
Yvan Pedneault rocke Saint-Hyacinthe
Par: Olivier Dénommée
Le public se souvient d’Yvan Pedneault pour son énergie rock lors de l’édition 2016 de La Voix. Photo TVA

Le public se souvient d’Yvan Pedneault pour son énergie rock lors de l’édition 2016 de La Voix. Photo TVA

Le public se souvient d’Yvan Pedneault pour son énergie rock lors de l’édition 2016 de La Voix. Photo TVA

Le public se souvient d’Yvan Pedneault pour son énergie rock lors de l’édition 2016 de La Voix. Photo TVA

Après la grande finale de La Voix 2016 qui a couronné la chanteuse Stéphanie St-Jean, le rythme a énormément ralenti pour le finaliste Yvan Pedneault. Cela lui a permis de travailler sur du matériel original pour mieux revenir en force en 2017. Il présente samedi le fruit de son travail, lui qui a lancé le 12 mai son album homonyme.

Publicité
Activer le son

« La machine est repartie », confirme le chanteur natif de la Côte-Nord. Mis à part sa tournée en solo qui a débuté le mois dernier, Yvan Pedneault fera partie de la distribution du Britishow, une revue musicale comparable à American Story Show, mais consacrée aux grandes chansons britanniques. « C’est Mike Gauthier qui est derrière les deux projets », souligne-t-il. D’ailleurs, le spectacle sera présenté à Saint-Hyacinthe le vendredi 19 janvier 2018.

Plusieurs couleurs

Le rockeur a varié ses influences pour son album solo. « Je tenais à proposer plusieurs couleurs, mais je dirais que la ligne directrice tend vers le pop folk, avec un certain attachement envers le country. Je garde aussi toujours ma couleur rock et blues », précise-t-il.

S’il avait reçu encore peu de commentaires sur son premier opus au moment de l’entrevue, les critiques ont été plus nombreuses au sujet de son spectacle. « Les critiques sont positives, la vibe est bonne », se réjouit Yvan Pedneault, qui décrit son spectacle comme plus « poli », avec une mise en scène et des éclairages élaborés, et quatre musiciens pour l’accompagner sur scène. Parmi ses musiciens se trouve d’ailleurs le batteur maskoutain Olivier Savoie Campeau.

Ce passage à Saint-Hyacinthe représente un certain stress pour le chanteur, qui a brièvement pu apprivoiser le public maskoutain cet automne en tant qu’invité de son mentor Marc Dupré. Il livrera donc samedi sa première vraie performance. « J’ai un spectacle de 90 minutes à offrir, avec quelques chansons de l’album, mais beaucoup de reprises », mentionnant un medley country, et un consacré aux chansons des années 80.

Pas juste La Voix

Bien que c’est la populaire émission diffusée à TVA qui l’a fait découvrir au grand public, Yvan Pedneault soutient qu’il réussit à charmer un auditoire plus large que celui qui écoutait La Voix. « C’est arrivé que des gars viennent me voir en spectacle pour faire plaisir à leur blonde, et certains ont admis être séduits par ce que je faisais même s’ils ne me connaissaient que peu ou pas du tout. Je crois que chaque tranche d’âge peut trouver son compte durant mon spectacle. » Il lance le défi aux hommes de surprendre leur copine en achetant deux billets pour la prestation de ce samedi 27 mai à 20 h 30 à l’Espace Rona du Centre des arts Juliette-Lassonde. « De toute façon, les Canadiens sont déjà éliminés! », lance-t-il en riant.

image