2 avril 2015
Yvon Le Bel est fier de sa campagne
Par: Le Courrier
publicité

Àla suite des résultats de l’élection partielle du 29 mars pour le poste de conseiller siège #3, je tiens tout d’abord à féliciter M. Carpentier pour son élection.

J’accepte le verdict de ceux qui ont voté en m’accordant tout de même plus du tiers des votes, ce qui est appréciable compte tenu du peu de temps que j’ai eu à faire campagne comparativement à la machine d’arrière-plan de M. Carpentier qui menait depuis environ 5-6 mois une campagne dont l’objectif avoué était d’empêcher le fonctionnement du conseil municipal.

Je suis convaincu qu’un autre deux semaines m’auraient sûrement permis de renverser la vapeur.

J’ai mené une campagne respectueuse, franche, honnête et j’en suis très fier.

Je tiens donc à remercier sincèrement les personnes qui m’ont appuyé ainsi que toutes celles et tous ceux qui m’ont encouragé et supporté durant cette campagne dont, et non le moindre, monsieur le maire Simon Lacombe. Permettez-moi également de souligner le soutien inconditionnel de mon épouse Danièle ainsi que de ma famille proche.

Personnellement, je suis très fier de la campagne que j’ai menée en invitant les électeurs à aller voter pour maintenir et assurer la continuité de l’administration de la municipalité dont les résultats sont probants. On n’a qu’à penser à la gestion efficace et équitable des services administratifs de la ville (12 % moins élevés que l’ensemble des villes comparables selon une étude des HEC), au bas taux de taxes et principalement à une vie municipale où la qualité de vie du citoyen est une réalité.

J’ai visité personnellement près de 700 à 800 foyers en 2-3 semaines. Une très forte majorité m’a exprimé son désaccord sur le non-respect des personnes et des règles démocratiques lors des réunions au conseil municipal depuis les derniers mois. Ils reconnaissent que ces actions et agissements négatifs ont porté préjudices et atteintes à la qualité de vie sur l’ensemble des citoyens de Sainte-Marie-Madeleine.

Je prends note malheureusement qu’un nombre important de ces personnes ont décidé de demeurer silencieuses lors de la journée de vote.

En terminant, je tiens à rassurer les concitoyennes et les concitoyens de Sainte-Marie-Madeleine qu’il est de mon intention de suivre attentivement les activités de la vie municipale. Comme on dit, j’ai perdu une bataille et non la guerre. C’est à suivre.

Sincèrement

image